Cours d’été

 
Le portrait grec et romain, le pastel, les icônes, le Rajasthan, les objets et merveilles au Moyen Âge, les images et la littérature, les costumes de la Renaissance au XVIIIe siècle, les artistes face à l’Europe coloniale, Géricault, l’architecture vénitienne, le pictorialisme, l’art et la gloire des deux Empires, Claude-Nicolas Ledoux, Botticelli, la mosaïque romaine, le Nouveau Réalisme, l’art à ciel ouvert, les fêtes et les Vanités... autant de thèmes, de personnalités, de lieux et de temps au programme des cours d'été 2020. Soit, du 22 juin au 31 juillet 2020, vingt cycles thématiques originaux (en journée et en soirée) destinés au plus large public, avec des spécialistes, conservateurs, universitaires, chercheurs et professionnels du patrimoine. Des cours magistraux qui peuvent être complétés par des visites d'application dans les musées et les monuments correspondants aux sujets traités.
Avec cette année un cours à nouveau dispensé en anglais consacré aux portraits en prison, par Olivier Meslay, directeur du Clark Institute et un exceptionnel cours hors-les-murs sur les Vanités organisé à la Bourse de Commerce-Pinault Collection.
 
Programme disponible début avril sur le site de l'École du Louvre.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Série 1 (en journée), du 22 au 26 juin 2020
Visages du pouvoir et de l'intimité : le portrait dans les arts grec et romain.
Ludovic Laugier,
conservateur du patrimoine,
département des antiquités, grecques, étrusques et romaines, musée du Louvre
Martin Szewczyk,
conservateur du patrimoine,
département des antiquités, grecques, étrusques et romaines, musée du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 2 (en journée), du 22 au 26 juin 2020
Portraits au pastel du XVIIe au XIXe siècle.
Gaëlle Rio,
conservatrice en chef du patrimoine, directrice du musée de la Vie romantique
....................................................................................................................................................................................
 
Série 3 (en journée), du 22 au 26 juin 2020
L’icône : art et dévotion à travers les âges.
Raphaëlle Ziadé,
docteure en histoire des religions,
responsable de la collection d’art byzantin, Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
....................................................................................................................................................................................
 
Série 4 (en soirée), du 22 au 26 juin 2020
Rajasthan, terre de contrastes : l’Inde des Rois.
Thierry Zéphir,
ingénieur d’études, musée national des arts asiatiques Guimet
....................................................................................................................................................................................
 
Série 5 (en soirée), du 22 au 26 juin 2020
Objets et merveilles au Moyen Âge. Art, histoire, anthropologie.
Philippe Cordez,
directeur adjoint, Centre allemand d’histoire de l’art, Paris
....................................................................................................................................................................................
 
Série 6 (en journée), du 29 juin au 3 juillet 2020
Correspondances : mots et images du XVIIIe siècle aux avant-gardes
Pascale Martinez,
docteure en histoire de l'art,
professeure de classe préparatoire, Paris
....................................................................................................................................................................................
 
Série 7 (en journée), du 29 juin au 3 juillet 2020
Costumes à la ville comme à la scène. De la Renaissance au XVIIIe siècle.
Mickaël Bouffard,
docteur en histoire de l’art,
co-directeur scientifique et artistique, Atelier Théâtre-Molière-Sorbonne, Sorbonne Université
....................................................................................................................................................................................
 
Série 8 (en soirée), du 29 juin au 3 juillet 2020
La fabrique de l’Afrique : les artistes face à l’Europe coloniale.
Gaëlle Beaujan,
docteure en anthropologie sociale,
responsable des collections Afrique, musée du quai Branly-Jacques Chirac
Alexandre Girard-Muscagorry,
conservateur du patrimoine, chargé des musiques et cultures non occidentales, musée de la musique,
Cité de la musique-Philharmonie de Paris
Sarah Ligner,
conservatrice du patrimoine, responsable de l’unité patrimoniale
mondialisation historique et contemporaine, musée du quai Branly-Jacques Chirac
....................................................................................................................................................................................
 
Série 9 (en soirée), du 29 juin au 3 juillet 2020
Géricault et le romantisme révolutionnaire.
Bruno Chenique,
docteur en histoire de l’art,
ancien pensionnaire de la Villa Médicis et du Getty Research Institute
....................................................................................................................................................................................
 
Série 10 (en journée), du 6 au 10 juillet 2020
In vinculis invictus : Portraits in Prison.
Olivier Meslay,
Hardymon director, Williamstown, Massachussets
....................................................................................................................................................................................
 
Série 11 (en journée), du 6 au 10 juillet 2020
Bâtir au milieu des eaux : l'architecture vénitienne du Moyen Age à nos jours.
Nicolas Moucheront,
architecte, doctorant, Université Iuav, Venise
....................................................................................................................................................................................
 
Série 12 (en soirée), du 6 juillet au 10 juillet 2020
L’attrape-rêves : petite histoire du pictorialisme.
Julien Faure-Conorton,
docteur en histoire et théorie des arts, chargé de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 13 (en soirée), du 6 au 10 juillet 2020
L’héritage des Aigles : l’art et la gloire des deux Empires.
Aude Nicolas,
docteure en histoire de l’art
....................................................................................................................................................................................
 
Série 14 (en journée), du 15 au 17 juillet 2020
L'architecture de Claude Nicolas Ledoux : imaginaire et modernités.
Dominique Massounie,
maître de conférences en histoire de l’art moderne, Université Paris Nanterre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 15 (en soirée), du 15 juillet au 17 juillet 2020
Botticelli, la Renaissance sensible.
Natacha Pernac,
maître de conférences en histoire de l’art moderne, Université Paris Nanterre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 16 (en journée), du 20 au 24 juillet 2020 2020
La mosaïque romaine : une « peinture de pierre ».
Claude Sintes,
conservateur en chef du patrimoine, archéologue,
chercheur associé, Centre Camille-Julian (CNRS)
....................................................................................................................................................................................
 
Série 17 (en journée), du 20 au 24 juillet 2020
Le nouveau réalisme, et après ?
Cécile Bargues,
docteure en histoire de l’art, professeure, Sciences-Po Paris
....................................................................................................................................................................................
 
Série 18 (en journée), du 20 au 24 juillet 2020
Dehors ! Une histoire de l’art à ciel ouvert, de 1945 à nos jours.
Philippe Bettinelli,
conservateur du patrimoine, responsable de la collection Art public, Centre national des arts plastiques
....................................................................................................................................................................................
 
Série 19 (en soirée), du 20 au 24 juillet 2020
Fêtes ! Une approche esthétique et anthropologique des fêtes populaires
du Moyen Âge à nos jours.

Eloïse Galliard,
responsable des collections, musée des Arts Forains
....................................................................................................................................................................................
 
Série 20 (en soirée), du 27 au 31 juillet 2020
Cours Hors-les-murs à la Bourse de Commerce-Pinault Collection
Tempus Fugit.
De l'antiquité aux vanités contemporaines

Laurence Bertrand Dorléac,
professeure, Sciences-Po Paris , directrice du groupe de recherche « Arts et sociétés »
Thibault Boulvain,
docteur en histoire de l’art, boursier de la Fondation de France
Pauline Duclos Grenet,
ancienne élève de l’École Normale Supérieure, docteure en histoire de l'art,
enseignante, chargée de cours, Ecole du Louvre
Isabelle Dubois-Brinkmann,
conservatrice en chef du patrimoine, pensionnaire de l'INHA, département des études et de la recherche
....................................................................................................................................................................................
 
La totalité de ces enseignements est accessible au titre de la formation professionnelle continue (DIF compris).
 
Pour tout renseignement concernant une prise en charge au titre la formation continue : courriel formation continue
Pour toute autre précision : courriel cours d'été

 
SANDRO BOTICELLI, PORTRAIT D'UNE JEUNE FEMME, SIMONETTA VESPUCCI (?) (DÉTAIL), STADEL MUSEUM, FRANCFORT




Conservateurs du patrimoine

 
L'Institut national du patrimoine organise, en partenariat avec l'École du Louvre et l'École nationale des chartes, la Fondation Culture & Diversité avec le soutien de l'Agence nationale ce la cohésion des territoires, une classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine. Elle a pour objectif d'aider les candidats à préparer les concours externes de conservateur du patrimoine en leur apportant un soutien pédagogique renforcé, un appui financier et la compétence de tuteurs.
 
Elle peut accueillir un effectif d'environ dix étudiants, toutes spécialités confondues.
 
Les candidats souhaitant préparer les concours de conservateur du patrimoine pour les spécialités « Archéologie », « Monuments historiques et inventaire », « Musées » bénéficieront d'enseignements spécifiques à l'École du Louvre tandis que ceux souhaitant se présenter aux concours pour la spécialité « Archives » bénéficieront d'enseignements spécifiques à l'École nationale des chartes.
 
Ce dispositif est réservé à des étudiants sélectionnés sur critères académiques et sociaux.
 
Retrait-téléchargement et dépôt des dossiers de candidature :
du 2 mars au 24 avril 2020 (cachet de la poste faisant foi).
 
Pour en savoir plus
 
..........................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Institut national du patrimoine


Le site de l'Ecole nationale des chartes
Le site de la Fondation Culture & Diversité
Le site de l'Agence nationale de la cohésion des territoires

 
LA CLASSE PREPARATOIRE INTEGRÉE




Lafayette Anticipations

 
Lafayette Anticipations-Fondation d'entreprise Galeries Lafayette est une fondation d’intérêt général qui offre aux créateurs internationaux issus de l’art contemporain, du design et de la mode des moyens qui privilégient la dimension collective de la création pour produire, expérimenter et exposer des œuvres nouvelles.
 
Aujourd’hui la Fondation se rapproche de l’École du Louvre avec un projet original d’atelier de recherche et d’écriture pour documenter son fonds patrimonial, la collection de la Famille Moulin (1) consacrée à l'art contemporain et émergent.
 
Ainsi, un groupe de six élèves de master 2, encadré par les équipes pédagogiques et curatoriales de l’École et de la Fondation, vont mener un travail de recherche en archives et rencontrer les artistes dans leurs ateliers afin de renseigner les œuvres conservées. Les notices produites viendront enrichir le catalogue en ligne de Lafayette Anticipations. Une cinquantaine de notices seront publiées sur le site de la fondation en septembre 2020, constituant ainsi la première étape de ce projet qui se poursuivra durant l'année scolaire 2020-2021 (2).
 
1. Une sélection de la collection Lafayette Anticipations a été présentée au musée d’art moderne de la Ville de Paris lors de l’exposition You, du 11 octobre 2019 au 16 février 2020.
2. Les notices seront rétribuées au feuillet.
 
....................................................................................................................................................................................
 
 
   





Curieuse nocturne

 
En ouverture de l'exposition Au pays des monstres. Léopold Chauveau (1870-1940), les élèves de l’École du Louvre participeront à la Curieuse Nocturne du musée d’Orsay autour d’une épineuse question : les artistes sont-ils des monstres ? La nuit sera donc consacrée à y répondre en menant les visiteurs jusqu’aux frontières de l'étrange.
 
« Autour de Léopold Chauveau »
Jeudi 19 mars 2020 de 18h30 à 23h00.

Durant cette soirée dédiée aux jeunes, et en écho à l’exposition, les étudiants-médiateurs seront dans les collections permanentes pour présenter et commenter des œuvres au public comme autant de rencontres et de découvertes inspirantes de la face cachée des artistes et du musée.
À ne pas rater ce soir-là, dans l'auditorium, une grande joute oratoire en partenariat avec Eloquentia et, dans la nef, le concert d'un invité (très) spécial, la formation, projet fou du metteur en scène Philippe Quesne : un orchestre de taupes.
 
En savoir plus
 
   





Commerce et échanges à Venise au prisme de la production artistique

 
Conçue et développée par l’École du Louvre et l’Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti, cette XXIVe session du Séminaire d’histoire de l’art vénitien traitera, du 25 juin au 1er juillet 2020, du commerce et des échanges à Venise au prisme de la production artistique, du XIIe siècle au XVIIIe siècle.
 
Destiné aux étudiants en histoire de l'art de deuxième et troisième cycles des institutions françaises et étrangères, organisé à Venise, le programme intègre des conférences de spécialistes internationaux et des visites conduites par les responsables scientifiques des collections. Il se déroule indifféremment en français et en italien. Une bonne compréhension des deux langues est indispensable. Le droit d'inscription est de 180 euros. Il comprend les frais d'enseignement et les transports au cours du séminaire. Les candidatures devront être soumises en ligne via le formulaire disponible sur le site avant le 19 avril 2020.
 
L’histoire de la République de Venise s’écrit en suivant le cours de ses échanges avec les cités ou empires voisins et concurrents. Porte de l’Orient, étape de la route maritime de la soie, elle assura tantôt l’hégémonie maritime de la péninsule italienne, tantôt se plaça comme une rivale portuaire de premier rang, et resta toujours un fourmillant carrefour de présences étrangères qui, des Tedeschi aux Turchi, vinrent faire fructifier leurs activités et parfois s’installèrent dans la ville. En attestent dans la pierre la fondation des marchés et fondaco du Rialto, et le développement de l’Arsenal qui forment deux pôles névralgiques de la cité. Le séminaire s’attachera aux témoignages matériels qui proviennent directement ou non de ces intenses échanges, en faisant une place initiale aux récits visuels de ce contexte maritime, tant commercial que militaire, et aux représentations de leurs manifestations festives et ambassades. Il évoquera l’histoire des lieux qui accueillirent ce commerce, leur chantier de construction et les réaménagements urbains dont ils firent l’objet, mais aussi les palais, églises, retables et décors qui manifestèrent la fortune des négociants vénitiens, la puissance de leurs corporations et la place des communautés étrangères. Il s’interrogera encore sur les productions artistiques qui découlèrent de ces échanges (du verre aux textiles, en passant par les plafonds ornés, les peintures, estampes, etc.), en abordant l’arrivée d’objets exotiques, les productions métisses qui purent en résulter (vénéto-byzantins…) et en s’attachant à comprendre la valeur non seulement matérielle mais aussi politique et symbolique de ces usages. Une place sera faite à la question de la coexistence de l’opulence vénitienne avec les lois somptuaires qui vinrent en contraindre parfois l’expression, ainsi qu’aux débats actuels sur la patrimonialisation de cette histoire des échanges.
 
Formulaire de candidature en ligne
Télécharger l'affiche
 
Programme détaillé du séminaire disponible courant mars.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Programmation et organisation :
École du Louvre / Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti.
 
Renseignements :
École du Louvre. Palais du Louvre. Porte Jaujard. Place du Carrousel. F-75038 Paris cedex 01
Téléphone : +33(0)1.55.35.18.52. Courriel.international
Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti. Palazzo Loredan. Campo Santo Stefano, 2945. I-30124 Venezia
Telefono : +39.041.240.77.11. E-mail.istituto
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Istituto veneto di Scienze, Lettere ed Arti
Le site de l’École du Louvre : séminaire d'histoire de l'art vénitien
 
   





Musée du Louvre et École du Louvre pour les nocturnes du samedi soir

 
Nouvelle session de Nocturnes du Samedi soir du musée du Louvre pour les élèves-médiateurs de l’École du Louvre qui vous donnent rendez-vous samedi 7 mars 2020, pour une nouvelle aventure nocturne et gratuite de 18h00 à 21h45 consacrée cette fois encore aux « Gestes, mots et paroles ».
 
Ce projet des nocturnes, conçu comme un moment festif et populaire, décliné sur toute l’année, est à destination des visiteurs de proximité, des Franciliens, des jeunes, des familles avec de grands enfants et adolescents ainsi que des visiteurs qui viennent pour la première fois au musée. Un projet dans lequel l’École du Louvre est investie depuis plus d’un an avec plus d’une centaine d’élèves médiateurs du soir, volontaires et engagés pour participer à cet accueil inédit.
 
Après une introduction au Louvre et son histoire, via un accès libre dans les ailes Denon et Sully, les élèves-médiateurs proposeront dans l’aile Richelieu (accès sur réservation) différentes activités, certaines en collaboration avec des partenaires (spectacle de danse, musique et langue des signes, bal, ateliers de dessins, de croquis, de calligrammes, de puzzles géants, de cartels, coins lectures et jeux...) pour mettre à l’honneur les langues et les différentes formes d’expression. Ainsi, le geste, le dessin, la musique, l’humour, l’écrit et parfois même le silence accompagneront les visiteurs pour une soirée poétique en dialoguant autrement avec les collections.
Pour cette nocturne, les élèves de l’École guideront également les visiteurs cour Marly, cour Puget, cour Khorsabad, galerie Médicis... Dans les étages de l'aile Richelieu, les visiteurs du soir pourront découvrir en leur compagnie les chefs d'œuvre du département des objets d'arts du Moyen Âge et de la Renaissance, et expérimenter des visites, dans l’obscurité et à la torche électrique, de la tenture de l'histoire de Scipion. Enfin, les jeunes historiens de l’art partageront leur passion en commentant l’exposition « Figure d’artiste » présentée dans la petite galerie et en proposant des médiations libres au département des peintures dans les salles des écoles du Nord.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Près d'une centaine d'élèves de l’Ecole du Louvre participent au programme « La nocturne du samedi ». Cette opération, véritable exercice pédagogique grandeur nature, leur permet de se confronter aux différentes étapes constitutives d'un projet de médiation (étude, recherches documentaires, préparation de textes, contacts avec les équipes du musée, techniques de médiation, médiation, analyse, bilan...).
 
Conçu lors d’ateliers collaboratifs, encadré par les équipes de médiation et des publics du musée et les équipes pédagogiques de l’École, ce projet de médiation, décliné sur l'année, veut encourager les nouveaux visiteurs à découvrir les œuvres et le palais dans un contexte privilégié et dans l’atmosphère particulière de la nuit. Une offre évolutive, thématisée, autour d’interventions originales, de commentaires d’œuvres adaptés et interactifs, de découvertes d’espaces avec de nouveaux dispositifs nocturnes...
 
....................................................................................................................................................................................
 
logo musée du Louvre   

 
LA NOCTURNE DU SAMEDI AU LOUVRE




Musée Cernuschi

 
Après une campagne de rénovation d’envergure, le musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris rouvre ses portes, le 3 mars 2020, avec un nouveau parcours des collections permanentes.
À cette occasion et dans le cadre du nouveau partenariat avec Paris-Musée, une quinzaine d'élèves de l’École du Louvre seront médiateurs au sein des quatorze espaces du parcours renouvelé (430 nouveaux objets exposés sur 650) pour faire découvrir et/ou redécouvrir la richesse de la collection Cernuschi (les samedi 7 mars et dimanche 8 mars de 10h00 à 17h00).
 
Cette nouvelle opération de médiation s’inscrit dans le programme des actions d’application pratique des enseignements dispensés à l’École. Sa préparation a été assurée par la conservation, le service des publics du musée du musée Cernuschi et les équipes pédagogiques de l’École du Louvre.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Musée Cernuschi
Musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
7, avenue Vélasquez 75008 Paris
www.cernuschi.paris.fr
 
Ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf lundis et certains jours fériés
Nocturne le vendredi jusqu’à 21h en période d’exposition temporaire
Accès gratuit dans les collections permanentes
Métro : Villiers ou Monceau
Bus : 30, 84, 94
 
....................................................................................................................................................................................
 
   





Les images de la Passion dans l’Occident médiéval et moderne

 
Au cœur du christianisme se situe le récit de la Passion, qui relate les tout derniers moments de la vie terrestre de Jésus, depuis son arrestation jusqu’à sa mort sur la croix. Dans les Évangiles, la Passion est précédée de l’institution de l’Eucharistie, et suivie par la Résurrection de celui qui est reconnu, par les croyants, comme Dieu incarné.
Le Moyen Age et les Temps modernes ont laissé de très nombreuses représentations des différents moments évoqués par les textes et par la tradition. Les plus grands artistes s’y sont employés, dans une culture occidentale qui considérait les images comme un vecteur fondamental de la transmission de la foi.
 
Les différentes séances de ce nouveau programme suivront le fil du récit de la Passion pour proposer une étude iconographique et iconologique de chaque épisode du cycle.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Cycle découverte :
Les images de la Passion dans l’Occident médiéval et moderne

Par Pauline Duclos-Grenet,
docteure en histoire de l’art médiéval,
ancienne élève de l’Ecole normale supérieure, professeure d’histoire
 
Les 6, 13, 20, 27 mars et 3 avril 2020, de 18h30 à 20h00.
Ce cycle est sans visite d’application.
 
Informations et inscriptions en ligne
Télécharger le programme
 
Informations et tarifs : cycles.decouverte[a]ecoledulouvre.fr
01.55.35.18.37
 
....................................................................................................................................................................................
 
Destinées au plus large public, les cycles découverte sont proposées ponctuellement durant l’année autour de sujets thématiques d’archéologie, d’anthropologie, d’histoire des civilisations et d’histoire de l’art en rapport avec l’actualité des musées, du patrimoine et de la recherche. Chaque cycle de cinq séances (cinq mardis, de 19h00 à 20h30) comprend des cours magistraux et, selon les cycles, une visite d'application dans un musée ou un monument.

 
ANTONELLO DE MESSINE, LE CHRIST À LA COLONNE (DÉTAIL) PARIS, MUSÉE DU LOUVRE




L’aventure du design

 
En cinq grandes séquences, ce nouveau cycle découverte proposera une exploration de l’histoire du design, discipline relativement récente au regard de la grande Histoire de l’art, et permettra de découvrir en différentes périodes des XXe et XXIe siècles, les enjeux culturels, sociaux, industriels, économiques ou encore environnementaux de ce champ d’expression.
À travers le parcours de designers phares, il s’agira de comprendre comment dans des contextes spécifiques, le design prend place, se renouvelle, propose des solutions à l’homme et plus généralement à la société.
De la modernité d’Eileen Gray au questionnement sur la philosophie du « peu » et de la légèreté de François Azambourg, ces cinq thématiques seront à lire comme autant de marqueurs en des temps et des lieux différents, propres à donner une première approche de la discipline.
Chaque séance décryptera la biographie du créateur, ses sensibilités, ses approches, ses sources, tout en le replaçant dans le contexte singulier de son époque afin de mieux comprendre les détails de l’œuvre et son évolution. La dernière séance sera articulée autour d’un dialogue avec le designer François Azambourg et d’un échange libre sur sa pratique et sa vision du design.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Cycle découverte :
L’aventure du design

Par Cloé Pitiot,
conservatrice design, MAD-musée des arts décoratifs, Paris
 
Les 5, 12, 19, 26 mai et 2 juin 2020, de 18h30 à 20h00.
Ce cycle est sans visite d’application.
 
Informations et inscriptions en ligne
Télécharger le programme
 
Informations et tarifs : cycles.decouverte[a]ecoledulouvre.fr
01.55.35.18.37
 
....................................................................................................................................................................................
 
Destinées au plus large public, les cycles découverte sont proposées ponctuellement durant l’année autour de sujets thématiques d’archéologie, d’anthropologie, d’histoire des civilisations et d’histoire de l’art en rapport avec l’actualité des musées, du patrimoine et de la recherche. Chaque cycle de cinq séances (cinq mardis, de 19h00 à 20h30) comprend des cours magistraux et, selon les cycles, une visite d'application dans un musée ou un monument.

 
PIERRE PAULIN, SALLE À MANGER DE L’ÉLYSÉE (DÉTAIL)




Séminaire international d’été de muséologie 2020 (en anglais):
Fighting against illicit trafficking of cultural goods:
an urgent challenge for heritage

 
Étudiants avancés et jeunes professionnels de nationalité étrangère, réservez dès maintenant vos dates pour le nouveau séminaire international d'été de muséologie (SIEM).
L’édition 2020 se déroulera à Paris, du 15 au 19 juin 2020, en anglais, et sera consacré pour sa dix-septième édition, à la question de la lutte contre le trafic illicite des biens culturels et des atteintes au patrimoine archéologique.
Face aux destructions, aux pillages et aux trafics, le SIEM a pour objectif l’acquisition d’une méthode d’expertise et de travail pour lutter efficacement contre ces fléaux par l’apprentissage des bases juridiques et des modalités d’action en terme de répression des infractions, la connaissance des acteurs impliqués dans la lutte depuis l’identification de l’objet jusqu’au procès (experts, enquêteurs, magistrats), l’évaluation des dispositifs et des outils de prévention, de sécurisation et de lutte contre les vols et enfin une réflexion sur les actions de formation et de sensibilisation auprès du public.
 
Ces thèmes seront abordés à travers des enseignements théoriques, des rencontres, des tables rondes et des visites où les participants seront mis en situation.
 
This seminar is geared towards advanced students or young professionals from abroad. It offers an additional training to a course in art history, conservation or museology. The seventeenth edition will focus on the fight against illicit trafficking of cultural goods and the deterioration of archaeological heritage. In the face of destruction, looting and trafficking, the SIEM aims to provide an expertise and specific working method to effectively combat these scourges by learning the legal bases and methods of action to punish infringements, knowledge of the actors involved in the process, from the identification of the artifacts to the trial (experts, investigators, magistrates), the evaluation of the devices and tools for prevention, security and protection against theft. Finally we will reflect on training and public awareness actions. The working language of the seminar is English, but participants will be able to speak in French.
 
Séminaire international d'été de muséologie 2020
 
Fight against illicit traffic in cultural property: urgency of a heritage challenge
Lutte contre le trafic illicite des biens culturel : urgence d’un défi patrimonial
Direction scientifique :
Vincent Michel,
enseignant-chercheur, professeur d'archéologie de l'Antiquité classique d'Orient
directeur du laboratoire HeRMA - EA 3811 (Hellénisation et romanisation dans le monde antique),
Université de Poitiers
 
Les candidatures devront être soumises en ligne, jusqu’au 29 mars 2020,
via le formulaire disponible sur le site : https://extranet.ecoledulouvre.fr/seminaire/inscription
 
Télécharger l'affiche
 
Télécharger le programme.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le séminaire se déroulera principalement en anglais.
 
Le Séminaire international d'été de muséologie sur le site de l'École du Louvre
courriel.international





Le jeune public au musée

 
Le jeune public au musée est une population éphémère, sans cesse renouvelée, qui questionne les équipements culturels de nos sociétés et reste un sujet permanent d'actualité. Penser le jeune public c'est penser à un public spécifique sans pour autant délaisser le grand public qui attend des musées l'information, l'émotion, le plaisir et le rêve.
 
Dans ce nouvel ouvrage édité avec le concours de l’École du Louvre, Claire Merleau-Ponty partage les expériences et les connaissances acquises sur le terrain en France mais également en Europe, au Canada, aux États-Unis ainsi qu'en Asie et dans le Pacifique. Ainsi, Le jeune public au musée documente, explore et commente les méthodes et les pratiques qui ont fait et font leurs preuves dans les musées du monde, pour favoriser l'épanouissement, l'esprit d'analyse et la créativité des enfants.
 
Le jeune public au musée
par Claire Merleau-Ponty
Collection « Patrimoines et sociétés »
266 pages.
ISBN : 978-2-343-16963-7
Prix : 25 euros
Prix : 18,99 euros (édition numérique)
Éditions L'Harmattan
 
Feuilleter quelques pages

Commander en ligne
 
....................................................................................................................................................................................
 
Auteure de nombreux articles et ouvrages de muséologie, plus particulièrement sur la médiation à travers l'exposition et le jeune public, Claire Merleau-Ponty, responsable du parcours Master 2 « Médiation » dans lequel elle enseigne à l'École du Louvre, est la cofondatrice du Musée en Herbe et la fondatrice du service jeune public du Centre culturel Tjibaou de Nouméa. Elle a également été responsable du service d'action culturelle du musée national des Arts d'Afrique et d'Océanie et de celui du musée Guimet, secrétaire générale de l’ICOM France durant six années, et cheffe du service international de l'École du Louvre où elle a créé le séminaire international d'été de muséologie (SIEM).

 
MUSÉE DU LOUVRE




Museum on show...
Musée en scène : regards critiques sur la muséographie 1969-2019

 
L’École du Louvre et le musée du Louvre (Centre Vivant Denon) organisent les 23 et 24 avril 2020, un colloque international intitulé « Le musée en scène : regards critiques sur la muséographie 1969-2019 ». Afin de prendre la mesure des grandes transformations intervenues dans ce domaine durant les cinquante dernières années, et pour réfléchir aux perspectives nouvelles qui se dessinent au XXIe siècle, ce colloque donnera la parole aux acteurs de la recherche et des musées, dans un esprit d’ouverture interdisciplinaire, internationale et thématique.
Il s’agira de débattre des enjeux muséographiques soulevés par l’exposition de l’objet de musée, en veillant à diversifier les spécialités et les continents (musées d’archéologie, d’art ancien, d’art moderne, des arts extra-européens, de civilisation, d’histoire naturelle, etc.), sans oublier l’art contemporain qui a radicalement transformé la nature de la muséographie et nous engage à analyser comment la création artistique la plus récente a induit de nouveaux modes d’« expographie », comment elle a modifié jusqu’à notre rapport à l’objet et notre expérience de la visite au musée.
En partant de l’exemple de musées internationaux et nationaux, d’institutions à vocation expérimentale, et même de collections privées ouvertes au public, on dégagera les lignes de forces qui ont permis d’élargir notre horizon de réflexion depuis la fin du XXe siècle. Ainsi, le rapport entre éphémère et permanent au musée est un enjeu important. Le caractère temporaire des présentations oriente dans bien des cas les choix de dispositifs. D’autres éléments d’ordre non plus artistique mais économique, technique ou sécuritaire peuvent interférer dans la création d’une muséographie et représenter des contraintes auxquelles maître d’ouvrage et maître d’œuvre doivent faire face.
Le but du colloque est donc de favoriser le renouvellement du discours critique porté sur le musée, sur son rôle public et sur ses contraintes, devenues souvent prégnantes pour ceux qui le dirigent.
 
Colloque international
Le musée en scène : regards critiques sur la muséographie 1969-2019

Jeudi 23 et vendredi 24 avril 2020
École du Louvre
Accès gratuit dans la limite des places disponibles.
Inscription obligatoire sur : colloques[a]ecoledulouvre.fr
 
....................................................................................................................................................................................
 
Avec la participation de (liste en cours) : Bernard Knodel (musée d’Ethnographie de Neuchâtel), Olivier Schinz (musée d’Ethnographie de Neuchâtel), Sue Breakell (University of Brighton Design Archives), Liz Bruchet (chercheuse indépendante), Patrick Romuald Jie Jie (Université de Ngaoundéré), Johanne Lamoureux (Université de Montréal), Yannick Le Pape (musée d’Orsay), Vincenza Benedettino (Universität Heidelberg), Stephanie Bowry (University of Leicester), Marie-Charlotte Calafat (musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée), Raffaella Fontanarossa (Università di Bologna), Marie Fraser (Université du Québec à Montréal), Florina Pop (Université d’Innsbruck), Pamela Bianchi (Université Paris 8), Philip Geisler (Berlin Graduate School Muslim Cultures and Societies), Aurélie Mouton-Rezzouk (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3), Anna Tulliach (University of Leicester), Juliet Simpson (Center for Arts, Memory and Communities), Bill Balaskas (Kingston University), Colette Dufresne Tassé (Université de Montréal), Emmanuelle Héran (musée du Louvre), Annette Loeseke (New York University, Berlin Campus), Stephanie Carwin (Université Paris 8), Bruce J. Altshuler (New York University)...
 
Comité d’organisation :
Cécilia Hurley Griener,
membre de l’Équipe de recherche, École du Louvre
HDR, responsable du pôle patrimonial, Université de Neuchâtel
professeure, Université de Neuchâtel, École du Louvre
Françoise Mardrus,
cheffe de service, Centre Dominique-Vivant Denon, Direction de la recherche et des collections, musée du Louvre professeure, École du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
◼ Comité scientifique :
Bruce Altshuler,
directeur du programme en études muséales, New York University
Laurence Bertrand-Dorléac,
professeure d’histoire de l’art, Sciences-Po Paris, École du Louvre
Blandine Chavanne,
conservatrice générale du patrimoine honoraire, professeure, École du Louvre
Octave Debary,
professeur, Université Paris Descartes
Cécile Debray,
conservatrice générale du patrimoine, directrice du musée de l’Orangerie
Cécile Degos,
scénographe
Philippe Durey,
conservateur général du patrimoine honoraire, ancien directeur de l’École du Louvre
Dominique de Font-Réaulx,
conservatrice générale du patrimoine, directrice de la médiation et de la programmation culturelle, musée du Louvre
Jérôme Glicenstein,
professeur, Université de Paris 8
Thierry Leviez,
directeur scénographie, École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris
François Mairesse,
professeur, Université de Paris 3 Sorbonne Nouvelle, École du Louvre
Néguine Mathieux,
conservatrice du patrimoine, directrice de la recherche et des collections, musée du Louvre
Marielle Pic,
conservatrice générale du patrimoine, directrice du département des antiquités orientales, musée du Louvre
 
  logo musée du Louvre  
 

 
MONTAGE DE L'EXPOSITION HARTUNG




Mens Sana

 
Mens Sana, club du Bureau des élèves de l’École du Louvre, est né en 2018 de l’envie d’offrir un accès simplifié et direct à des produits de qualité frais, bio, et locaux aux élèves de l’École du Louvre. Face à la précarité étudiante, aux longues listes d’attente pour avoir accès à des AMAP (1) de quartier sur Paris et face au coût de l’alimentation biologique dans les surfaces marchandes, il semblait important d’améliorer la vie étudiante en proposant la création d’une AMAP à l’École du Louvre.
 
Suite au succès, Mens Sana a décidé de placer son année scolaire 2019-2020 sous la thématique du Zéro Déchet, avec une diversité d’action proposée pour sensibiliser les élèves à ce sujet de l’environnement : table-ronde, conférences, buffets de dégustation de nouvelles idées recette, vente de box Zéro Déchet, sorties natures et ateliers pratiques... qui ont déjà permis de découvrir et continueront prochainement à faire connaître les aspects de cette pratique écoresponsable en la rendant facilement accessible aux élèves quels que soit leurs revenus.
 
L’ensemble de ces actions a été récompensé le 29 janvier dernier aux C.A.M.P.U.S Awards 2020, Mens Sana remportant le troisième prix en catégorie « Développement durable » avec une enveloppe de soutien de 1500 euros pour ces prochaines actions.
 
1. Association pour le maintien d'une agriculture paysanne
 
....................................................................................................................................................................................
 
Facebook : https://www.facebook.com/EDL.MENS.SANA
Instagram : https://www.instagram.com/mens_sana_edl/
Site : https://menssanaecoledulouvre.wordpress.com/
 





Nouvelles modalités de versement de la taxe d'apprentissage...

 
 
Comme chaque année, l’École du Louvre, à la recherche de nouvelles ressources et de nouveaux soutiens, mène une campagne de sensibilisation et d'information sur la taxe d'apprentissage auprès des entreprises de son secteur et des sociétés intéressées par les domaines artistiques, culturels et patrimoniaux.
Cette taxe obligatoire est versée par toutes les entreprises pour financer le développement de l'enseignement et des formations professionnelles, mais 13 % de son montant doit être obligatoirement et directement reverser à un établissement d'enseignement, laissé libre au choix de l’entreprise.
Il est donc impératif pour l'École du Louvre, qui compte parmi les établissements habilités à percevoir cet impôt, de sensibiliser les entreprises à lui verser leurs contributions, car celles-ci permettent de financer et de consolider de nombreuses actions et de nombreux projets dans les domaines : :
de l'enseignement,
des fonds d'aide aux élèves,
des programmes et échanges internationaux,
des équipements pédagogiques et techniques,
de la documentation et de la recherche...
 
...c’est miser sur la jeunesse, miser sur l’avenir...
 
Dès lors, entrepreneurs, grandes, moyennes et petites entreprises, dirigeants de sociétés, chargés de ressources humaines, de communication, responsables du dossier taxe d’apprentissage... si vous souhaitez participer au développement de l’École, des programmes d’études, développer les actions internationales, abonder des fonds d’aide et des bourses de recherche... Misez sur l’avenir !... en versant votre taxe à l'établissement.
 
En vertu de la nouvelle réglementation, vos versements sont collectés par un organisme collecteur (OPCO) pour 87% de la taxe, mais les 13% restants peuvent être versés directement aux établissements. Ce versement doit être effectué avant le 31 mai 2020, par chèque ou virement bancaire.
 
télécharger le bordereau de paiement (format word).
 
Plus d’informations sur les nouvelles modalités de versement.
 
À vous, élèves, anciens élèves, auditeurs, enseignants, professionnels des musées et du patrimoine, lecteurs de cette lettre d'information, si vous avez parmi vos connaissances ou vos proches, des personnes occupant des postes dans des sociétés assujetties à cet impôt, pourriez-vous les sensibiliser à la démarche de l'École et les encourager à participer à notre projet pour que leur entreprise verse tout ou partie de cet impôt à notre établissement ?
N'hésitez pas à nous faire connaître les éventuelles personnes ressources pour établir un premier contact (soutenirlecole[a]ecoledulouvre.fr.)
 
....................................................................................................................................................................................
 
Pour en savoir plus :
Le site https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F22574
La taxe d'apprentissage à l'École du Louvre
Votre contact à l'École du Louvre : soutenirlecole[a]ecoledulouvre.fr
Les entreprises qui soutiennent l'École du Louvre avec la taxe d'apprentissage

Merci aux entreprises qui soutiennent l'École du Louvre avec la taxe d'apprentissage :
3M France, A. Bessero électricité, Arvor Enchères, Agence France Muséums, ALB Antiquités-Galerie Antoine Broccardo, Alzane, André Chenue S.A., Antik 4U événements, Arcéos, Archipel studio, Artéum, Arvor Enchères, Audap & Mirabaud, Assetfin, AZ Corporations, Beautemps, Berty et compagnie, Binoche et Giquello, Boisseau-Pomez, Boscher signalétique et image, Bullit Studio, Cabinet Christian Tourret, Capital Sécurité, Caura Barszcz, Chaine thermale du soleil, Chaumet, Christie's France, Christie's France SNC, Commissaires-priseurs Multimédia, Consorts d’Albufera, Editions Norma, E-Canopy, Entwistle France, Envied’art2, Eric Gizard et associés, Fage Editions, Fimalac, Galerie Daniel Templon, Galerie François Leage, Galerie Hopkins Custot, Galerie Jacques Leegenhoek, Galerie Jean Fournier, Galerie J. Kugel, Galerie Nathalie Motte-Messelink, Galerie Paris Beijing, Galerie Paul Prouté, Galerie les Filles du Calvaire, Galerie Stéphane Jacob, Galerie Terrades, Galerie Zürcher, Géode Sécurité, Graf-Paris, Grahal (Groupe de recherche art histoire architecture et littérature), Groupe Marc de Lacharrière, Horus Finance, Hyleos Sureté, Idex Energie, Inpact, INRAP, Jacob I, Jean-Marc Delvaux, Daniel Lebeurrier, Librairie Galignani, LMC France, LP Art, MAIF, Maison A. Buvelot, Newstank, Nouvelles éditions Scala, Opera print, Organet, Pascal Zuber art et conseil, Piasa, Pleyon System, Reed organisation France, Renaud Giquello et associés, Réunion des musées nationaux-Grand Palais, Royale événements, Soc Broyeur, Sotheby's France S.A.S., etc.

 
LE CHANGEUR ET SA FEMME (DÉTAIL), REYMERSUWAELE, MUSÉE DES BEAUX ARTS DE VALENCIENNES




Télégrammes

 
Élections
À la suite des élections des représentants des élèves aux instances de l’École (21 février 20230), sont élus :
au Conseil d'administration :
François Alves de Carvalho (titulaire)
Salomé Legrand (suppléante)
au Conseil des études et de la recherche :
Wilson Tarbox (titulaire)
Manon Schneider (suppléante)
Alexandre Eberlé (titulaire)
Margaux Labit (suppléante)
 
....................................................................................................................................................................................
 
Cours en régions
De nouveaux cycles de cours en régions débutent au mois de mars 2020 et début avril 2020 :
 
À Ajaccio, Musée Fesch, grande galerie
Mythes grecs mis en images
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les jeudis, de 18h00 à 19h30,
à partir du 5 mars 2020.
Musée Fesch
S'inscrire en ligne

À Caen, au musée des Beaux-Arts
L'art de Giotto : innovations, transmission, héritage
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les mercredis, de 17h45 à 19h15,
à partir du 1er avril 2020.
Le musée des Beaux-Arts de Caen
S'inscrire en ligne

À Lens, au musée du Louvre Lens
De la nature à la peinture, une histoire des pigments
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les mercredis de 17h45 à 19h15 (sauf une séance de 17h00 à 18h30),
à partir du 1er avril 2020.
Musée du Louvre Lens
S'inscrire en ligne

À Marseille, au MuCEM
Portraits d'architectes contemporains : entre Marseille et le monde
Cycle thématique de 3 séances de 1h30, les lundis, de 12h30 à 14h00,
à partir du 2 mars 2020.
Le MuCEM
Informations (cours complet)

À Nice, au musée d’art moderne et d’art contemporain
Genova la Superba ! L'art en Ligurie, une Italie majestueuse
Cycle thématique de 6 séances de 1h30, les jeudis, de 18h00 à 19h30,
à partir du 19 mars 2020.
Musée d'art moderne et d'art contemporain
Informations (cours complet)

À Poitiers, au musée Sainte-Croix
Le Bauhaus, école de l'innovation :
sources, enseignements et diffusion

Cycle thématique de 4 séances de 1h30, les mardis de 18h00 à 19h30,
à partir du 10 mars 2020.
Musée Sainte Croix
S'inscrire en ligne

À Quimper, au Pôle universitaire Pierre-Jakez-Hélias
« Raoul Dufy est plaisir »
La Belle Epoque, autour du textile

Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les mercredis, de 18h30 à 20h00,
à partir du 4 mars 2020.
Musée des Beaux-Arts
S'inscrire en ligne

À Reims, au Conservatoire à Rayonnement Régional
Sacré et profane dans la peinture des primitifs flamands
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les lundis de 18h15 à 19h45
à partir du 2 mars 2020.
Musée des Beaux-Arts de Reims
S'inscrire en ligne
 
....................................................................................................................................................................................
 

De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
          





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr

 
Crédits photographiques :
photo 1 : WIKICOMMONS/Google Art Project
photo 2 : Musée d'art moderne de Paris/DR
photo 4 : musée d'Orsay/DR
Photo 5 : Natacha Pernac/EDL
photo 6 : Musée Guimet/DR
Photo 7 : WIKICOMMONS/Musée du Louvre
Photo 8 : Courtesy Paulin Paulin Paulin, © Pierre Berdoy-Moblier National/Les archives Paulin
Photo 9 : Ecole du Louvre/DR
photo 10 : ML/Ecole du Louvre
photo 11 : Cécile Degos/DR
photo 12 : Mens Sana/DR
photo 13 : Musée des Beaux-Arts de Valenciennes