Veduta. Paysage, perspectives et panorama à Venise

 
Conçue et développée par l’École du Louvre et l’Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti, cette XXIIIe session du Séminaire d’histoire de l’art vénitien traitera, du 27 juin au 3 juillet 2019, d’histoire de la peinture et des représentations, d’histoire du paysage, de l’architecture, des arts décoratifs et de la cartographie, d’histoire du regard et de ses outils, autour de la Veduta, du paysage, des perspectives et panorama à Venise.
 
Destiné aux étudiants en histoire de l'art de deuxième et troisième cycles des institutions françaises et étrangères, organisé à Venise, le programme intègre des conférences de spécialistes internationaux et des visites conduites par les responsables scientifiques des collections. Il se déroule indifféremment en français et en italien. Une bonne compréhension des deux langues est indispensable. Le droit d'inscription est de 180 euros. Il comprend les frais d'enseignement et les transports au cours du séminaire. Les candidatures devront être soumises en ligne via le formulaire disponible sur le site avant le 22 avril 2019.
 
Voir Venise et son profil si singulier, fixer le cadre et la mettre dans une boîte : ce topos des voyageurs et des amateurs de la Sérénissime explique à la fois sa fortune historique et son infortune touristique. C’est pourtant dans ce territoire qui englobe la cité lagunaire et sa terra ferma que s’est aussi élaborée la notion même de veduta et de paysage.
Une vue construite par le regard, en premier lieu, en tant que genre pictural, progressivement autonome de Bellini et Cima à Giorgione et Titien, dans un registre humaniste et littéraire ; mais aussi comme nouvel enjeu architectural et spatial lorsque le génie de Palladio, revisitant le modèle de la villa antique, et ses acolytes décorateurs (Veronese, Tiepolo...), jouèrent d’un lien nouveau entre intérieur et horizon rural, ménagèrent des ouvertures, des perspectives, des liaisons entre la demeure et son environnement pour le plaisir de la
delectatio et sa symbolique. De ce phénomène de dialogue et d’appropriation du paysage, la Villa Rotonda constitue une forme d’épicentre rayonnant, paradigmatique. Son autre pendant, théâtral cette fois, est le Teatro Olimpico de Vicence qui montre comment la vision vénète, dramaturgique s’il en est, compose, met en scène les lieux, de Tintoret à Fortuny, en passant par Giacomo Torelli et ses machines scénographiques.
D’autres esprits plus scientifiques tâcheront d’élaborer, de recréer astucieusement ce que la vue offre à Venise depuis ses postes d’observation singuliers qu’offrent canaux, balcons, campaniles, jusqu’à ces fameuses
altane.
Les premières représentations cartographiques de la ville, patrie de grands voyageurs, montrent déjà un regard technique élaboré lorsque Jacopo de Barbari réalise en 1500 sa grandiose vue perspective gravée. Cette exploration topographique ne cessera d’être éprouvée avec de nouvelles ambitions, tantôt mémorielles, tantôt poétiques, tantôt documentaires. Les Vedutistes du Settecento avec de nouveaux outils telle la
camera oscura, créeront des retranscriptions singulières qui raviront les collectionneurs du Grand Tour. Patrie du premier travelling, Venise et son territoire restent un terrain d’expérimentation innovant, du Mondo nuovo aux dernières expériences de visualisation spatio-temporelles par le numérique proposées par le Venise Time Machine Project. C’est à cette « fabrique de la vision », pour reprendre la belle expression de Carlo Montanaro, que convie ce séminaire vénitien.
 
Formulaire de candidature en ligne
Télécharger l'affiche
 
Programme détaillé du séminaire disponible en avril.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Programmation et organisation :
École du Louvre / Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti.
 
Renseignements :
École du Louvre. Palais du Louvre. Porte Jaujard. Place du Carrousel. F-75038 Paris cedex 01
Téléphone : +33(0)1.55.35.18.52. Courriel.international
Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti. Palazzo Loredan. Campo Santo Stefano, 2945. I-30124 Venezia
Telefono : +39.041.240.77.11. E-mail.istituto
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Istituto veneto di Scienze, Lettere ed Arti
Le site de l’École du Louvre : séminaire d'histoire de l'art vénitien
 





cours d’été, inscriptions ouvertes

 
La bataille du gothique, Ingres érotique, Michel-Ange et le michelangelisme, les Tanagras, la sculpture de cire, Versailles en ses marbres, le futurisme italien, Japon et japonisme, les artistes femmes de la modernité, l’univers du textile à la Renaissance, les bronzes grecs, l’art et le sida, Monet, l’art et les rites en Papousasie, 1848 et l’art en révolution, l’art cinétique et la pyramide du Louvre a 30 ans... autant de thèmes, d’artistes, d’expressions, de lieux et de temps au programme des cours d'été 2019. Soit, du 24 juin au 26 juillet 2019, dix-huit cycles thématiques originaux (en journée et en soirée) destinés au plus large public, avec des spécialistes, conservateurs, universitaires, chercheurs et professionnels du patrimoine, français et étrangers.
 
Télécharger le programme complet
 
Télécharger la fiche d'inscription
 
S'inscrire en ligne
 
....................................................................................................................................................................................
 
Série 1 (en journée), du 24 au 28 juin 2019
La bataille du gothique
Pierre Sesmat,
professeur émérite d'histoire de l'art médiéval et moderne, Université de Lorraine
....................................................................................................................................................................................
 
Série 2 (en journée), du 24 au 28 juin 2019
Ingres érotique.
François-René Martin,
professeur d’histoire de l’art (HDR), Ensba, École du Louvre
coordinateur de l’Équipe de recherche, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 3 (en soirée), du 24 au 28 juin 2019
Michel-Ange et le michelangelisme.
Valentina Hristova,
docteure en histoire de l’art, cheffe du service des publics auditeurs, École du Louvre
Sara Vitacca,
docteure en histoire de l’art contemporain
....................................................................................................................................................................................
 
Série 4 (en journée), du 1er au 5 juillet 2019
The Many (sometimes Dangerous) Lives of Museum Objects.
Neil MacGregor,
Art historian, writer and broadcaster,
Formerly Director of the National Gallery and the British Museum, London
and Founding Director of the Humboldt Forum, Berlin.
....................................................................................................................................................................................
 
Série 5 (en journée), du 1er juillet au 5 juillet 2019
Vraies ou fausses.
Le voyage des Tanagras de la Grèce antique à Picasso

Violaine Jeammet,
conservatrice en chef du patrimoine,
département des antiquités grecques, étrusques et romaines, musée du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 6 (en soirée), du 1er juillet au 5 juillet 2019
Plus vrai que nature : la sculpture de cire.
De la Renaissance à Maurizio Cattelan.

Pascale Martinez,
docteure en histoire de l'art,
professeure de classe préparatoire, Paris
....................................................................................................................................................................................
 
Série 7 (en soirée), du 1er juillet au 5 juillet 2019
Versailles en ses marbres.
Sophie Mouquin,
maître de conférences en histoire de l’art moderne, Université de Lille
....................................................................................................................................................................................
 
Série 8 (en journée), du 8 juillet au 12 juillet 2019
Le futurisme italien.
Dominique Dupuis-Labbé,
conservatrice générale du patrimoine,
cheffe du bureau des acquisitions, de la restauration et de la recherche,
service des musées de France, ministère de la Culture
....................................................................................................................................................................................
 
Série 9 (en journée), du 8 juillet au 12 juillet 2019
Japon-Japonaiseries-Japonisme.
Anne Forray-Carlier,
conservatrice en chef du patrimoine, MAD, musée des arts décoratifs, Paris
Béatrice Quette,
conservatrice, MAD, musée des arts décoratifs, Paris
Audrey Gay-Mazuel,
conservatrice du patrimoine, MAD, musée des arts décoratifs, Paris
....................................................................................................................................................................................
 
Série 10 (en soirée), du 8 juillet au 12 juillet 2019
Artistes femmes de la modernité.
Collectif AWARE/ Archives of Women Artists, Research and Exhibitions
....................................................................................................................................................................................
 
Série 11 (en soirée), du 8 juillet au 12 juillet 2019
Cousu de fil d’or.
L’univers du textile dans l’Europe de la Renaissance.

Muriel Barbier,
conservatrice du patrimoine, musée national de la Renaissance, château d’Écouen
....................................................................................................................................................................................
 
Série 12 (en journée), du 15 juillet au 19 juillet 2019
Les grecs préféraient le bronze.
Sophie Descamps,
conservatrice générale du patrimoine,
département des antiquités grecques, étrusques et romaines, musée du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 13 (en journée), du 15 juillet au 19 juillet 2019
L’art en Sida.
Représentations visuelles, États-Unis/Europe (1981-1997).

Thibault Boulvain,
historien de l’art, boursier de la Fondation de France
....................................................................................................................................................................................
 
Série 14 (en soirée), du 15 juillet au 19 juillet 2019
Monet, voir en grand.
Marine Kisiel, docteure en histoire de l’art,
conservatrice du patrimoine, musée d’Orsay
....................................................................................................................................................................................
 
Série 15 (en soirée), du 15 juillet au 19 juillet 2019
Art et espaces rituels en Papouasie Nouvelle Guinée.
L’exemple de la vallée du Sepik.

Philippe Peltier,
conservateur général du patrimoine honoraire, musée du quai Branly-Jacques Chirac
....................................................................................................................................................................................
 
Série 16 (en journée), du 22 juillet au 26 juillet 2019
1848 en France : l’art en révolution.
Servane Dargnies,
conservatrice du patrimoine, Institut national d’histoire de l’art
....................................................................................................................................................................................
 
Série 17 (en journée), du 22 juillet au 26 juillet 2019
Jouer avec le monde : l’art cinétique.
Noémi Joly,
docteure en histoire de l’art, chargée de mission, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 18 (en soirée), du 22 juillet au 26 juillet 2019
La pyramide du Louvre a 30 ans !
Françoise Mardrus,
cheffe de service, responsable du Centre Dominique Vivant Denon,
direction de la recherche et des collections, musée du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
La totalité de ces enseignements est accessible au titre de la formation professionnelle continue (DIF compris).
 
Pour tout renseignement concernant une prise en charge au titre la formation continue : courriel formation continue
Pour toute autre précision : courriel cours d'été

 
MICHELANGELO BUONAROTTI, , LA SIBYLLE DE DELPHES (DÉTAIL), CHAPELLE SIXTINE, VATICAN




Cours d’été avec Neil MacGregor

 
L’École du Louvre accueille Neil MacGregor pour une session exceptionnelle de cours d’été. Historien de l’art, écrivain, homme de télévision, l’ancien directeur de la National Gallery de Londres et du British Museum, proposera une « Summer class » en anglais, consacrée aux Many (sometimes Dangerous) Lives of Museum Objects, une découverte, lecture, redécouverte et relecture des objets et œuvres de musées, comme autant de véritables « biographies » qui tourneront les pages d’une histoire du monde.
 
Série 4 (en journée), du 1er au 5 juillet 2019
The Many (sometimes Dangerous) Lives of Museum Objects.
Neil MacGregor,
Art historian, writer and broadcaster,
Formerly Director of the National Gallery and the British Museum, London
and Founding Director of the Humboldt Forum, Berlin.

The purpose of museums is to allow visitors to explore their place in the world through objects, and so to connect their own experiences with those of humanity across the millenia. Objects, especially works of art, can investigate the human condition - our hopes, fears and emotions - in ways which texts cannot. But they can do much more. Most people, through most of history, have had no writing: it is objects that allow us to get close to thoses societies’ habits and beliefs. It is well known that the victors write the history - and conquering usually also means collecting: but objects can speak powerfully for the defeated, allowing us to hear those who had no voice, challenging and subverting the assumptions of those who triumphed.
This series of five lectures will look at the ‘biographies’ of objects in museums, and at some of the different worlds of thought and feeling which they open for us. They will examine questions of identity of ownership, and above all the civic role, both national and global, of these great Enlightenment institutions.
 
Télécharger le programme complet
 
Télécharger la fiche d'inscription
 
S'inscrire en ligne

 
NEIL MACGREGOR




Classe préparatoire aux concours de restaurateurs du patrimoine

 
Les e-inscriptions sont ouvertes jusqu’au 23 mai 2019 pour la classe préparatoire aux concours de restaurateurs du patrimoine qui associe l’École du Louvre, le département d’histoire de l’art et d’archéologie de l’Université Paris Nanterre et le musée Rodin, avec la participation du Centre de Restauration et de Recherche des Musées de France et des Ateliers du Carrousel.
 
Cette formation (1) offre une préparation extensive aux concours des écoles de restaurateurs (Institut national du patrimoine, École des restaurateurs de Tours, Master Conservation-Restauration des biens culturels de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, École nationale supérieure des arts visuels La Cambre de Bruxelles...) ouverts aux spécialités « arts graphiques et livre », « arts du feu », « arts textiles », « mobilier », « peinture », « photographie », « sculpture ».
 
Qu'ils soient élèves de l'École du Louvre, étudiants de l'Université Paris Nanterre ou étudiants d'une autre université, tous les candidats à la formation doivent :
Suivre impérativement la procédure e-candidat présentée sur le mini-site de la formation qui offre une information exhaustive sur ce parcours.
 
Le site de la classe préparatoire aux concours de restaurateurs du patrimoine
 
1. La formation développée sur deux semestres combine des enseignements en histoire de l’art, techniques de création, un apprentissage scientifique en mathématiques, physique-chimie et des pratiques artistiques (dessin, copie...). Le partenariat avec le Centre de recherche et de restauration des musées de France permet une réelle sensibilisation aux problématiques et enjeux actuels de la restauration lors d’un stage de rentrée. Un autre stage individuel en atelier au printemps vient enrichir l’expérience des candidats dans leur discipline spécifique.
Outre la préparation aux concours, l’année de formation permet l’obtention d’une Licence 3 et ouvre l’accès au Master 1 des Universités et de l’École du Louvre, sous conditions.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Institut national du patrimoine
Le site de l'École des restaurateurs de Tours
Le site du Master Conservation-Restauration des biens culturels de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Le site de l'École nationale supérieure des arts visuels La Cambre

 
ÉLÈVES AU MUSÉE RODIN DE MEUDON




Classe préparatoire aux concours de conservateurs du patrimoine

 
Fondée en 1991, la classe prépare aux concours de conservateurs du patrimoine (État et collectivités territoriales), spécialités « archéologie », « musées », « inventaire et monuments historiques », et « patrimoine scientifique, technique et naturel ».
 
L’enseignement comprend une vingtaine d’heures de cours hebdomadaires et obligatoires, de septembre à fin juin (cours magistraux de préparation à la dissertation, aux commentaires d’œuvres, cours de méthodologie, de langues... et entraînements aux différentes épreuves). Il est confié à une équipe d’une centaine d'intervenants (conservateurs, chercheurs, universitaires, professeurs agrégés et personnels scientifiques des musées et du patrimoine) avec des cours qui visent moins à fournir des connaissances qu'à perfectionner le savoir-faire des étudiants dans les différents types d'épreuves.
 
Le candidat doit satisfaire à l’une des conditions suivantes : être titulaire du « Diplôme de muséologie de l’École du Louvre » ; être titulaire d’un diplôme universitaire (niveau master 1 minimum) ; être diplômé d’une grande école. De sérieuses connaissances en histoire, histoire de l’art et ethnologie sont requises.
 
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 29 mai 2019.
 
Pour candidater :
Elèves de l’École du Louvre
sur votre espace Extranet dans la rubrique « Actualités scolarité »
 
Candidats extérieurs à l’École
sur le site de l’École du Louvre :
http://www.ecoledulouvre.fr/enseignements/etre-eleve/classe-preparatoire/inscrire
 
Dépôt ou envoi du dossier à l’École du Louvre jusqu’au 29 mai 2019 inclus (cachet de la poste faisant foi). Les candidats retenus sur dossier seront convoqués pour un entretien probatoire entre mi-juin et mi-juillet.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Institut national du patrimoine

 
ÉCOLE DU LOUVRE, BIBLIOTHÈQUE




Classe préparatoire intégrée aux concours de conservateurs du patrimoine

 
Afin de répondre à la volonté gouvernementale d’une plus grande diversité dans le recrutement aux postes de responsabilité de la fonction publique, l'Institut national du patrimoine organise, en partenariat avec l'École du Louvre et l'École nationale des chartes et avec le soutien de la Fondation Culture & Diversité et de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, une classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine.
La classe préparatoire intégrée a pour objet d'aider les candidats à préparer les concours externes de conservateur du patrimoine en leur apportant un soutien pédagogique renforcé, un appui financier et la compétence de tuteurs.
 
Elle peut accueillir un effectif d'environ douze étudiants, toutes spécialités confondues.
 
Les candidats souhaitant préparer les concours de conservateur du patrimoine pour les spécialités « Archéologie », « Monuments historiques et inventaire », « Musées » bénéficieront d'enseignements spécifiques à l'École du Louvre tandis que ceux souhaitant se présenter aux concours pour la spécialité « Archives » bénéficieront d'enseignements spécifiques à l'École nationale des chartes.
 
Ce dispositif est réservé à des étudiants sélectionnés sur critères académiques et sociaux.
 
Retrait-téléchargement et dépôt des dossiers de candidature :
jusqu'au 26 avril 2019 (cachet de la poste faisant foi).
 
Pour en savoir plus
 
..........................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Institut national du patrimoine


Le site de l'Ecole nationale des chartes
Le site de la Fondation Culture & Diversité
Le site de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances

 
LA CLASSE PREPARATOIRE INTEGRÉE




SIEM 2019... La lutte contre le trafic illicite des biens culturels

 
Étudiants avancés et jeunes professionnels de nationalité étrangère, réservez dès maintenant vos dates et inscrivez-vous au nouveau séminaire international d'été de muséologie (SIEM).
L’édition 2019 se déroulera à Paris, du 28 août au 6 septembre 2019 et sera consacré pour sa seizième édition, à la question de la lutte contre le trafic illicite des biens culturels et des atteintes au patrimoine archéologique.
Face aux destructions, aux pillages et aux trafics, le SIEM a pour objectif l’acquisition d’une méthode d’expertise et de travail pour lutter efficacement contre ces fléaux par l’apprentissage des bases juridiques et des modalités d’action en terme de répression des infractions, la connaissance des acteurs impliqués dans la lutte depuis l’identification de l’objet jusqu’au procès (experts, enquêteurs, magistrats), l’évaluation des dispositifs et des outils de prévention, de sécurisation et de lutte contre les vols et enfin une réflexion sur les actions de formation et de sensibilisation auprès du public.
 
Ces thèmes seront abordés à travers des enseignements théoriques, des rencontres, des tables rondes et des visites où les participants seront mis en situation.

Séminaire international d'été de muséologie 2019
 
Lutte contre le trafic illicite des biens culturel : urgence d’un défi patrimonial
Fight against illicit traffic in cultural property: urgency of a heritage challenge
Direction scientifique :
Vincent Michel,
enseignant-chercheur, professeur d'archéologie de l'Antiquité classique d'Orient
directeur du laboratoire HeRMA - EA 3811 (Hellénisation et romanisation dans le monde antique),
Université de Poitiers
 
Les candidatures devront être soumises en ligne, jusqu’au 2 juin 2019,
via le formulaire disponible sur le site : https://extranet.ecoledulouvre.fr/seminaire/inscription
 
Programme détaillé du séminaire disponible en mai.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le séminaire se déroulera principalement en français, toutefois, les étudiants auront la possibilité de s'exprimer en anglais.
 
Le Séminaire international d'été de muséologie sur le site de l'École du Louvre
courriel.international





Bourses Fra Angelico

 
L'association Fra Angelico a été créée autour de Nicole Lignac, par des élèves et des enseignants de l’École du Louvre, pour venir en aide aux artistes âgés, isolés et démunis.
Aujourd’hui, l’association, dans le prolongement de ses actions initiales, s’attache à soutenir la scolarité et les recherches d’élèves de l’École du Louvre de deuxième et troisième cycles par l’allocation de bourses annuelles, délivrées sur critères académiques et sociaux.
 
Ainsi, les septièmes bourses de l'association, millésime 2019, ont-t-elles été décernées à Horya Makhlouf et Jessica Digon.
Diplômée de premier cycle en « Art contemporain » et « Anthropologie sociale et culturelle de l’Europe », Horya Makhlouf est aujourd’hui élève en Master 2. Elle a soutenu l’an passé un mémoire de Master 1 consacré aux Représentations arabes contemporaines, exemple de promotion de l’art contemporain extra-occidental, sous la direction de Susana Gallego-Cuesta, conservatrice en chef du patrimoine, cheffe du service des expositions, collection photographique, Petit Palais-musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris. Elle mène actuellement, en seconde année de deuxième cycle, une étude sur l’artiste, cinéaste et photographe libanais Akram Zaatari sous la direction de Susana Gallego-Cuesta.
 
Jessica Digon, diplômée de premier cycle en « Art du XXe siècle » a soutenu l’an dernier son mémoire de Master 1 : « Exposer au sortir de la seconde guerre mondiale : l’utopie à l’œuvre. Étude de cas de l’exposition Mondrian à la Galerie nationale d’art moderne de Rome », sous la direction de Cecilia Hurley Griener, docteure en histoire de l’art (HDR), chercheuse à l’Université de Neuchâtel et membre de l’Équipe de recherche de l’École du Louvre. Aujourd’hui, elle prépare, en seconde année de deuxième cycle, une mémoire sur la « Biennale de Paris de 1967 » sous la direction de Cecilia Hurley Griener.
 
Cette année, compte tenu de la qualité des candidats, deux bourses d’encouragement ont également été décernées à deux autres postulants :
Sahel d’Halluin, licenciée en « Histoire de l’art » de l’Université de Bordeaux-Montaigne, qui après un mémoire de Master 1 à l’École du Louvre sur les recherches francophones d’études des publics, est actuellement en Master 2, entre l’École du Louvre et l’Université partenaire d’Essex, où elle mène une étude sur « Shakespeare et les femmes artistes préraphaélites » ; Mathieu Tesson, diplômé de premier cycle en « Arts des Amériques », qui après un mémoire de Master 1 sur « La sauvegarde du patrimoine culturel immatériel des peuples autochtones : l’exemple des Premiers Peuples aux États-Unis » est actuellement en Master 2 à l’École du Louvre, travaillant sur le réseau d’artistes autochtones contemporains d’Alaska (1960 à nos jours), parallèlement à un cursus en « Histoire et civilisations » à l’École des hautes études en sciences sociales.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Composition du jury
 
Claire Barbillon,
professeure des Universités, directrice de l'École du Louvre
Rachel Beaujean-Deschamps,
chargée d'études documentaires-régie des œuvres, musée national du Moyen Age, musée de Cluny
Vincent Bouvet,
historien, historien de l'art, responsable des éditions, École nationale supérieure des arts décoratifs
Amaury Lefébure,
conservateur général du patrimoine, directeur du musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
 
....................................................................................................................................................................................
 
Association Fra Angelico. 142 bis, rue de Grenelle. 75007 Paris

 
LA GALERIE NATIONALE D’ART MODERNE DE ROME




Biennale de Kochi-Muziris et médiation

 
La Kochi Biennale Foundation est une association caritative à but non lucratif engagée dans la promotion des activités artistiques, culturelles et éducatives en Inde. Elle gère notamment l’organisation de la Biennale de Kochi-Muziris, une exposition d’art contemporain et un festival parmi les plus importants en Asie du Sud (600 000 visiteurs annuels).
 
Dans le cadre de la quatrième édition de la Biennale (1) et d’un partenariat avec l’ambassade de France à Delhi, l’École du Louvre a supervisé la formation d’une vingtaine de médiateurs (2). Une session de dix jours qui a réuni des participants aux profils variés et issus de différentes régions de l’Inde : architectes, photographes, artistes, historiens, philosophes, écrivains, journalistes..., pour aborder les questions de lecture des œuvres d’art et de construction de visite.
Aujourd’hui, à l’issue de la biennale, la collaboration se poursuit pour pérenniser cette formation avec la réalisation d’un livret du médiateur qui permettra de former les futurs acteurs des prochaines éditions.
 
1. du 12 décembre 2018 au 29 mars 2019
2. Léa Marie, diplômée de deuxième cycle Muséologie, collaboratrice du Shekhawati Project (projet de restauration du patrimoine des haveli au Rajasthan) était en charge du cycle de formation, coordonné avec Annalisa Mansukhani, assistante de recherche à la Kochi Biennale Foundation.
 
 
http://kochimuzirisbiennale.org/

 
BIENNALE DE KOCHI-MUZIRIS 2018.2019 ©BIENNALE DE KOCHI/DR




Nocturne 4 : « Se vêtir au temps du Louvre ! »

 
Samedi 6 avril : « Se vêtir au temps du Louvre »...
Tel est le thème de la quatrième session des nouvelles nocturnes gratuites du musée du Louvre organisées avec la participation des élèves de l’École du Louvre, chaque premier samedi du mois de 18h00 à 21h45.
 
Passées les ailes Denon et Sully (accès libre), les 40 élèves-médiateurs proposeront dans l’aile Richelieu (accès sur réservation) différentes activités pour les visiteurs dont certaines en collaboration avec des institutions partenaires (concerts, ateliers de dessins, de croquis, de badges, de puzzles, de cartels, coins lectures, jeux de miroirs et jeux de piste...). Ils présenteront la Galerie Médicis et conduiront des visites dans l’obscurité et à la torche électrique dans la Galerie de Scipion et ses tapisseries.
En écho au thème de cette quatrième nuit au musée, les jeunes historiens de l’art dévoileront et commenteront mode et costumes anciens pendant que d’autres médiateurs du soir présenteront la Petite Galerie du Louvre et son exposition « l’Archéologie en bulles » qui fait dialoguer l’archéologie et la bande dessinée.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Près de 115 élèves de l’Ecole du Louvre participent au programme « La nocturne du samedi ». Cette opération, véritable exercice pédagogique grandeur nature, leur permet de se confronter aux différentes étapes constitutives d'un projet de médiation (étude, recherches documentaires, préparation de textes, contacts avec les équipes du musées, techniques de médiation, médiation, analyse, bilan...).
 
Conçue lors d’ateliers collaboratifs, encadrée par les équipes de médiation et des publics du musée et les équipes pédagogiques de l’École, ce projet de médiation, déclinée sur douze soirées, veut encourager les nouveaux visiteurs à découvrir les œuvres et le palais dans un contexte privilégié et dans l’atmosphère particulière de la nuit. Une offre évolutive, thématisée, autour d’interventions originales, de commentaires d’œuvres adaptés et interactifs, de découvertes d’espaces avec de nouveaux dispositifs nocturnes...
 
....................................................................................................................................................................................
 
logo musée du Louvre

 
LA NOCTURNE DU SAMEDI AU LOUVRE




French Heritage Society

 
La French Heritage Society, fondée en 1982, contribue à la préservation du patrimoine architectural en France et du patrimoine français en Amérique. Active dans les deux pays, l'organisation franco-américaine agit à travers l'attribution de prix de restauration, la mise en place de programmes pédagogiques d'échange et l'organisation de voyages culturels.
Depuis plus de douze ans, l'École du Louvre bénéficie du soutien actif de la French Heritage Society qui propose chaque été aux élèves de l'École des stages dans des institutions patrimoniales nord-américaines. Autant de missions originales et formatrices dans les domaines de la conservation, de l'inventaire, de la recherche, de la médiation et du commissariat d'exposition.
 
Cette année 11 bourses ont été délivrées aux élèves de l’École du Louvre, après une sélection, sur dossier puis entretien, pour un stage auprès des institutions suivantes :
 
Historic New Orleans Collection (Nouvelle-Orléans, Louisiane) : un stagiaire.
Laura Plantation (Nouvelle-Orléans, Louisiane) : un stagiaire.
Louisiana State Museum (Nouvelle-Orléans, Louisiane) : un stagiaire.
World War II Museum (Nouvelle-Orléans, Louisiane) : un stagiaire.
Historic New England (Boston, Massachussetts) : un stagiaire.
Preservation Society (Newport, Rhodes Island) : un stagiaire.
Lyndhurst (Tarrytown, Up State New York) : deux stagiaires.
Fashion Institute of Technology (New York) : un stagiaire.
 
Cette année, deux nouveaux établissements patrimoniaux américains rejoignent le cercle des institutions d’accueil des élèves de l’École du Louvre :
French Sculpture Census hébergé par le Clark Art Institute (Williamstown) : un stagiaire.
Barnes Foundation (Philadelphie) : un stagiaire.
 
Les élèves sélectionnés pour ces stages bénéficient d'une bourse d'un montant de 2000 dollars.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Coordination des programmes de stages (FHS) :
Diane de Roquette-Buisson, Caroline Giboulet et Amy Fienga.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de la French Heritage Society
En savoir plus sur le Student Exchange Program
 

 
FONDATION BARNES, PHILADELPHIE




Télégrammes

 
L’histoire des musées égyptiens
 
Après la table-ronde de décembre dernier consacrée à l’actualité des musées égyptiens et à leur fièvre de rénovations et créations, cette conférence se propose de revenir sur l’histoire des musées dans ce territoire au riche patrimoine archéologique, ethnographique et artistique. Cette histoire, qui entrecroise celle des fouilles et découvertes successives, s’est inscrite depuis le XIXe siècle dans un concert de relations géopolitiques complexes, écho des impérialismes européens et de la construction des identités nationales. Du Mouseion d’Alexandrie au Musée d’art islamique du Caire, du musée de Bulaq d’Auguste Mariette au Musée égyptien, en passant par le musée copte de Marcus Simaika ou d’autres, cette conférence sera l’occasion d’aborder une autre muséologie.
 
Conférence
L’histoire des musées égyptiens
par Marie-Cécile Bruwier,
égyptologue, directrice honoraire du Musée royal de Mariemont
 
Mercredi 3 avril 2019, 18h00-19h30
École du Louvre, amphithéâtre Michel-Ange.
Entrée libre pour les élèves, auditeurs et enseignants de l'Ecole du Louvre,
dans la limite des places disponibles.
Pour les extérieurs, uniquement sur inscription, auprès de : corinne.le-solliec[a]ecoledulouvre.fr
 
Égyptologue, directrice honoraire du Musée royal de Mariemont, Marie-Cécile Bruwier est docteure en Histoire de l’Art et Archéologie. Chargée de cours, maître de recherche à l’Université catholique de Louvain et à l’Université de Liège où elle enseigne la muséologie et l’égyptologie, elle coordonne depuis la rentrée 2018 le parcours de Master 2 muséologie à l’École du Louvre et enseigne régulièrement à l’Université française d’Egypte. Cheffe de missions sur les fouilles archéologiques d’Alexandrie depuis 2008, auteure de nombreuses publications sur Héliopolis, la statuaire colossale ptolémaïque, les typologies mobilières, les voyageurs occidentaux en Égypte et au Soudan, elle est co-commissaire de l’exposition « Héliopolis, la ville du soleil » présentée à la Fondation Boghossian-Villa Empain à Bruxelles jusqu’au 18 août 2019.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le Collège de France et le musée du Louvre. Les chaires d’esthétique et histoire de l’art
 
Journée d’étude
Le Collège de France et le musée du Louvre. Les chaires d’esthétique et histoire de l’art
Organisée par Jessica Desclaux
 
Jeudi 4 avril 2019, 9h30-17h30 Collège de France 11, place Marcelin-Berthelot, 75005 Paris

Avec la participation de : Antoine Compagnon (Collège de France), Bénédicte Savoy (Collège de France), François-René Martin (École du Louvre-Ensba), Philippe Durey (musée du Louvre), Émilie Oléron-Evans (Université Queen Mary, Londres), Claire Barbillon (École du Louvre), Jessica Desclaux (Sorbonne-musée du Louvre), Céline Surprenant (Collège de France), Victor Claass (Sorbonne-musée du Louvre), Marie Tchernia-Blanchard (PSL), Roland Recht (Collèque de France).

Télécharger le programme
www.college-de-france.fr
 
Égyptologue, directrice honoraire du Musée royal de Mariemont, Marie-Cécile Bruwier est docteure en Histoire de l’Art et Archéologie. Chargée de cours, maître de recherche à l’Université catholique de Louvain et à l’Université de Liège où elle enseigne la muséologie et l’égyptologie, elle coordonne depuis la rentrée 2018 le parcours de Master 2 muséologie à l’École du Louvre et enseigne régulièrement à l’Université française d’Egypte. Cheffe de missions sur les fouilles archéologiques d’Alexandrie depuis 2008, auteure de nombreuses publications sur Héliopolis, la statuaire colossale ptolémaïque, les typologies mobilières, les voyageurs occidentaux en Égypte et au Soudan, elle est co-commissaire de l’exposition « Héliopolis, la ville du soleil » présentée à la Fondation Boghossian-Villa Empain à Bruxelles jusqu’au 18 août 2019.
 
....................................................................................................................................................................................
 

De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
          





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr

 
Crédits photographiques :
photo 1 : Ecole du Louvre
photo 2 : WIKICOMMONS
photos 3 : Lesekreis WIKICOMMONS
photo 4 : Institut national du patrimoine DR
photo 5 : ML/Ecole du Louvre
photos 6 et 7 : DR
photo 8 : BIENNALE DE KOCHI/DR
photo 9 : Fondation Barnes/DR

a